Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
entre-aide

entre-aide


groupesToute l'association

JITA KYOEI :

Les plus gradés ont le devoir de servir, d'aider les moins avancés. Il convient d'écouter leurs conseils avec attention. Il faut aider ses partenaires à progresser et ne pas être pour eux une cause de gène ou de désagrément. Les premiers enseignants sont donc; dans l'ordre, les plus hauts gradés et puis tous les autres partenaires. Uke doit faire savoir à Tori ses défauts (et vis-versa) en s'expliquant de manière constructive et énoncer avec tacte pour ne pas risquer de heurter l'estime de soi-de l'autre et créer du découragement ou une réaction de colère d'autodéfense. Un jùdôka doit faire par de ses remarques constructives aux autres et transmettre le plus possible son savoir. Le jùdôka doit être à l'écoute des conseilles et des remarques qu'on lui fait quelque soit l'interlocuteur mais il doit garder à l'esprit que quelque soit l'interlocuteur il y a à en prendre et à en laisser ("Si les jeunes ont tort de croire que l’intelligence  (intelligence discernante) peut remplacer l’expérience (intelligence expérimentale), les gens mûrs ont tort de croire que l’expérience peut remplacer l'intelligence !"). L'échange de tous est profitable pour tous et l'union fait la force.

Le judo est basé sur l'obligation déontologique de partager ses expériences, son savoir et son savoir-faire.

L'entraide et la prospérité mutuelle : une condition sine qua non de notre existence :
Notre espèce a ceci de particulier que nous sommes très mal équipés physiquement (moins endurant, moins fort, moins rapide). Pour survivre, l'humain a été obligé de s'organiser en société afin d'égaler et/ou surpasser les autres espèces. L'entraide et la prospérité mutuelle est donc une des raisons principales de notre survi en tant qu'espèce.

En outre, l'humain est une espèce génétiquement sociale. La maturté et la santé émotionnelle, intellectuelle de l'humain sont liées à la vie en société. L'isolement à long terme fait souffrir mentalement et peut finir par le déséquilibre mental et/ou au suicide.

Le judo est un moyen d'éducation dont le principe de base est l'utilisation harmonieuse des énergies physiques (tai) et mentales (shin et ghi).
Au niveau interpersonnel :
Un jùdôka se doit d'aider les autres jùdôkas, de leur faire part de ses idées et de ses remarques constructives énoncées avec tacts pour ne pas risquer de heurter l'estime de soi de l'autre et créer du découragement ou une réaction de colère d'auto-défense et ceci quelque soit leurs grades respectifs. Un jùdôka refusant d'aider les autres, même par omission, n'est pas digne de sa discipline.
Bien sûr, comme toutes choses, tout est une question de mesure et de confiance aux autres et il ne faut toutefois pas entrer dans un système de "je t'entraide et tu prospères" ou "tu m'entraides et je prospère"...


EVENEMENTS

Aucun évènement à afficher.

PHOTOS

Assemblée Générale du 2 Juillet 2016Assemblée Générale du 2 Juillet 2016Assemblée Générale du 2 Juillet 2016Assemblée Générale du 2 Juillet 2016Assemblée Générale du 2 Juillet 2016

RÉSULTATS

Aucun résultat à afficher.